Rencontres d’automne du réseau Eco-bâtir

  • -

Rencontres d’automne du réseau Eco-bâtir

Category : Autres

Chargement de la carte ....

Date / Heure
Date(s) - 14/11/2015
14:00 - 18:00

Emplacement
Maison des Arts Jules Ferry

Catégories


De l’arbre à l’ouvrage, construire en bois local

Le terme bois désigne tout autant le lieu planté d’arbres, la matière issue de leur croissance et les produits dérivés mis en œuvre dans la construction.

A l’image du raisin et du vin (pourriture noble et ivresse en moins), le bois dit les sociétés, les cultures et les imaginaires.  De l’arbre à l’ouvrage, le rapport au bois est d’abord histoire, géographie et anthropologie, caractérisant les grandes étapes de l’épopée humaine : vivre dans la forêt, habiter laclairière,cuire, édifier, naviguer … bâtir des fortunes industrielles … stocker du carbone …

Il est aussi techniques, sylvicoles, forestières, charpentières, constructives … qui constituent un corpus prometteur pour réaliser la transition énergétique (et écologique) attendue.

Pour autant qu’il fasse l’objet d’un développement attentif et instruit :

selon l’anthropologue Philippe Descola, la forêt primaire amazonienne elle-même est en effet devenue un artefact, inséminée de plantes introduites par l’homme.

La levée de ce mythe fondateur -l’anthropocène n’épargne aucun héritage -nous engage de fait à porter un autre regard, transversale, territorialiste, interculturel sur cette ressource/matériau participant du monde du vivant.

La question « construire en boislocal »peut être appréhendée de multiples manières ;pour ces prochaines rencontres nous proposons de l’aborder sous l’angle des échanges économiques et culturels qui vont se tisser entre le territoire et la ressource.

En quoi le fait que des activités humaines soient liées à un lieu va générer desmodes différents, que ceux des échanges dématérialisés ?

Les interventions et débats se dérouleront suivantla chronologie des principales étapes de transformation du bois,de l’arbre à l’ouvrage :

  1. la ressource(forêt, sylviculture, abattage …) > on investitl’enjeu du paysage, de la biodiversité, de la polyculture ou non …

 

  1. la transformation(sciage, débitage, séchage, transport …) > on met en débat approche artisanale ou approche industrielle

 

  1. la conception(le dimensionnement des ouvrages, la relation concepteur/constructeur, les cultures constructives …) > on aborde lesenjeux de formation, de savoir-faire, de transmission …

 

  1. la mise en œuvre, l’usage …(l’évolution des techniques et des savoir-faire, l’attente sociale vis à vis du bois, le bois dans la transition énergétique …) > on interroge les points forts et les limites de la construction bois dans sa capacité à répondre aux contraintes réglementaires, aux

 

 

engagements vertueux et aux tendances contemporaines comme soutenabilité, transition énergétiques, intensité sociale …

 

Organisation

Introduction de 5 mn

Chaque séquence (45 mn) est introduite par deux ou trois intervenants (10mn par prise de parole) qui permettent de lancer un débat collectif de 15 à 25 mn.